Le discours

Le discours

7,50 €
TTC

Le discours 

Quantité

 

Politique de livraison

 

Politique de retour

Le discours :

"Je prononcerai ce discours à une condition, Ludo, une seule : que tu arrêtes de faire grincer ta fourchette dans ton assiette. Je pourrais tuer pour ça. Il y a des codes, Ludo, sinon c’est le bordel. Sept milliards de névrosés essayant de vivre ensemble, se faisant croire que c’est possible, qu’on ne tue pas pour un grincement de fourchette dans l’assiette, qu’on ne quitte pas son amoureux parce qu’il fait du bruit en buvant son café."

Lors d’un dîner en famille, Adrien, qui vient de se faire plaquer, apprend qu’il doit prendre la

parole au mariage de sa sœur. Entre le gratin dauphinois et les tentatives de discours toutes plus absurdes les unes que les autres, il n’espère qu’une chose : que Sonia revienne.

Un récit digne des meilleures comédies romantiques, où l’on retrouve l’humour décalé de Zaï zaï zaï zaï.

 

Le discours
9 Produits

Références spécifiques

Pas de commentaires client pour le moment.

Outil Panel

Oui Non

Editeur de thèmes en direct

Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Pièce jointe
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Pièce jointe
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Pièce jointe
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Pièce jointe
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair

Ces images dans le dossier votretheme / assets / img / modèles /

  • Pièce jointe
  • Position
  • Répéter
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair
Clair